« Jouer comporte des risques : dépendance, isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé) »

Actualité pmu et turf n° 1628

Dernière news du monde du turf et des jeux du pmu datée du Dimanche 13 Mars 2022

Que signifie le handicap dans les courses hippiques ?



Qu’est-ce que le handicap aux courses de galop
Le concept de handicap consiste à lester les chevaux partants d’une course de galop, de poids variés selon leurs cotes respectives. L’objectif est de rendre théoriquement égales les chances de victoire, ce qui induit des pronostics plus serrés et des opportunités de gains plus intéressantes pour les parieurs. Plus le cheval est performant, plus le poids qui lui est attribué est élevé. Les poids utilisés sont des plaques de plomb placées dans les poches de la selle. Généralement, les évènements de plat intègrent environ 35 % de courses à handicap, tandis que les évènements d’obstacles en intègrent environ 15 %. Le handicap est aussi pratiqué pour les courses de trot. Ici, il n’y a pas de lestage des trotteurs, mais plutôt une distance supplémentaire de 25 à 50 mètres à parcourir après le parcours de base.


Comment le handicap est-il calculé




Le handicap attribué à chaque cheval est établi par des commissaires professionnels appelés handicapeurs. Ces derniers évaluent en général les chevaux sur la base de 3 courses classiques. Pour une course d’obstacles à handicap, obtenir 2 fois une allocation (gain en course) rend également le cheval éligible. Une notation est donnée en fonction de l’écart qui sépare les participants à l’arrivée, mais aussi de l’état de la piste. Elle est donc adaptée selon que les courses évaluées se déroulent sur terrain léger, souple, collant ou lourd. Sur un bon terrain, une valeur moyenne de 1 kilogramme pour une longueur (environ 2 mètres). Si les courses d’évaluation ne fournissent pas aux handicapeurs suffisamment d’éléments pour attribuer une valeur au cheval, une valeur conventionnelle conditionnée par son sexe et son parcours lui est attribuée. Par exemple, un mâle avec au moins 3 courses de 1er groupe est noté à 38, tandis qu’une femelle avec 3 courses en Hippodrome de 2ème catégorie est notée à 54. Les valeurs conventionnelles sont consultables dans un tableau officiel. Les valeurs décernées sont ensuite mises à jour après chaque course. Ces nouvelles notations se font en fonction de la performance du cheval, de son jockey, et de la comparaison avec les performances précédentes. Un minutieux travail d’analyse est donc effectué régulièrement pour fournir aux turfistes les départs les plus équilibrés possible. Des paramètres de poids et d’âge peuvent également entrer en ligne de compte. Dans tous les cas, le poids total supporté par un cheval dans une course de handicap ne peut être inférieur à 51 kg au plat et à 62 kg en obstacle. Les parieurs doivent aussi savoir que les indications de poids peuvent différer de quelques dizaines de grammes des poids réellement portés.


Les différences avec les courses à conditions et à réclamer





Les courses à conditions et les courses à réclamer sont également deux types d’évènements populaires dans le monde équestre. Comme leur nom l’indique, les courses à conditions requièrent de la part des chevaux qui y prennent part la satisfaction de certaines conditions allant de l’âge au sexe en passant par les gains. Ces courses sont classifiées de A à F de manière décroissante, les courses «A» étant les plus corsées. D’un autre côté, les courses à réclamer sont un format de course à l’issue de laquelle les partants sont vendus. Leur acquisition se fait au terme d’enchères, et c’est bien évidemment le plus offrant qui repart avec le cheval concerné par une enchère spéc 

Départ de la prochaine course pmu à vaal [afrique du sud] dans 6 h 45 mn ►     |    Courses pmu demain ►    |    Résultats pmu hier ► Abonnez-vous »