« Jouer comporte des risques : dépendance, isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé) »

Actualité pmu et turf n° 1641

Dernière news du monde du turf et des jeux du pmu datée du Jeudi 05 Mai 2022

La selle mixte pour son cheval est un dispositif polyvalent qui sert à différents autres usages.

Comment choisir sa selle mixte pour son cheval ?

La selle mixte d’équitation est un matériel disposé sur un arçon à siège creux et dont l’ouverture s’adapte à plusieurs chevaux. Elle est généralement équipée de taquets avant et dans certains cas arrière pour favoriser l’installation du cavalier. Il est donc important d’accorder un intérêt particulier dans la sélection de ces équipements. Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une selle mixte pour son cheval ? Lisez !

Les matériaux utilisés pour la confection

Dans le domaine équestre, la selle du cheval est déterminante dans la pratique du sport. Il est important de connaître et comprendre tous les critères avant l’achat d’une selle mixte. Parmi ceux-ci se trouvent les matériaux utilisés pour la confection de l’équipement. Notez que différentes matières servent  à le concevoir. S’il faut le rappeler, les plus connues sont le cuir ou la matière synthétique. Avant de vous orienter vers l’une de ces matières, vous devez vous interroger sur les divers usages que vous comptez en faire. Ce n’est qu’après cela, qu’il faut faire le choix du revêtement qui va être adapté à l’utilisation. Si vous souhaitez acquérir un équipement qui offre une qualité durable, tournez-vous vers le cuir. C'est une matière qui perdure dans le temps et qui a l’avantage d’être : l  robuste, l  esthétique, l  moins coûteux. En outre, si vous êtes à la recherche d’un dispositif facile à entretenir, le synthétique est sans doute le meilleur choix. Il est aussi adaptable à différents types d’usages et a la particularité de se décliner en une multitude de sous-matériaux.

Les disciplines pratiquées avec le cheval

L’acquisition d’une selle mixte pour son cheval se fait également en fonction de la discipline à pratiquer. Vous devez donc faire le choix de votre dispositif en tenant compte des particularités de la course pour laquelle vous le choisissez. Ainsi, l’équipement varie s’il s’agit de l’équitation classique ou dans le cadre de l’équitation western. Bien que la selle mixte soit bien indiquée pour pratiquer les différentes disciplines hippiques, il faut être pointilleux dans la sélection pour mieux progresser. Pour ce faire, vous devez tenir compte des sauts d’obstacles et du dressage. Ce dernier requiert que la selle soit dotée d’assise creuse et de longs quartiers. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera en mesure de favoriser votre descente de jambe et votre assise. Pour le saut d’obstacles, il faut opter pour un siège court et plat et des quartiers avancés. Ces différentes caractéristiques permettent de garantir la proximité avec le cheval ainsi que son équilibre. Par ailleurs, veillez à ce que les selles du cross soient monoquartiers. Tenez compte des particularités spécifiques liées à l’activité sportive telles que les pony-games, l’endurance et l’amazone. 

La taille du dispositif 

La taille de la selle est un critère de choix important pour la sélection de votre dispositif. Elle joue un rôle fondamental dans l’équilibre du siège sur le dos de l’animal. Vous devez donc le choisir de sorte à permettre à la selle de bien se poser sur son centre de gravité.  Vous devez toujours garder à l’esprit que la stabilité de l’accessoire sur le dos du cheval est gage de votre sécurité. Veillez à ce que la taille de l’équipement soit bien adaptée pour mieux se poser sur les lombaires de l’animal. Toutefois, elle ne doit ni être trop longue, ni trop courte pour bloquer les mouvements du cheval pendant ses déplacements. Par exemple, pour une taille de pantalon comprise entre 42 et 44 cm, une selle de taille 18 convient le mieux.

Le budget pour l’acquisition

Vous devez prendre en compte les coûts d’acquisition de votre selle mixte lors de sa sélection. Cette étape est nécessaire dans la mesure où elle aide à choisir des équipements de qualité sans se ruiner. Déterminez donc clairement votre budget en fonction de vos moyens financiers et vos besoins de protection avant de commencer le processus d’achat. Prévoyez entre 400 et 1500 € selon les modèles que vous voudriez pour l’acquisition d’une selle synthétique. Les sièges en cuir étant plus onéreux, il vous faut de 700 à 6000 € pour vous les offrir. Ils sont généralement conçus par des marques de renom et présentent un grand avantage en termes de qualité.  Si vous disposez de fonds limités, mais êtes à la recherche de meilleurs produits, vous pouvez vous orienter vers ceux d'occasions. Vous devez savoir que ce sont de parfaits compromis entre budget et technicité. Pour acquérir une selle mixte par occasion, vous bénéficiez des services de dépôt-vente.  Il s’agit d’une option proposée par les selliers pour vous permettre d’avoir des produits haut de gamme à prix très réduits.

Les quartiers de la selle mixte

Pour choisir une selle mixte de cheval, vous devez tenir compte des quartiers. Veillez à faire en sorte que ceux-ci soient ajustables aux disciplines que vous désirez pratiquer avec l’animal. Assurez-vous que les sièges soient adaptables à votre morphologie et à celle du cheval. Il convient de préciser que les quartiers sont situés au niveau des épaules. Choisissez une selle dont les quartiers ne vont pas gêner les mouvements du cheval. S’ils sont trop avancés, ils créent entre autres les blocages des épaules et du saut pendant les déplacements. Par contre, s’ils sont courts, ils engendrent certains points de pression et cela limite le mouvement de l’animal. Vous devez aussi adapter les quartiers à votre propre position. Les selles à doubles quartiers étant les plus répandues, elles sont sans doute la meilleure option. Notez qu’elles disposent d’un haut sanglage. Autrement, ces contres-sanglons sont placés directement au niveau des sièges.

Le dos du cheval

Pour choisir votre selle mixte, vous devez tenir compte du fait que chaque cheval possède un dos unique. Certains ont des montures standards, par contre d’autres sont plus complexes et donc difficilement adaptables. Veillez alors à ce que le siège soit ergonomique pour bien reposer sur le dos de l’animal. Vous devez aussi vous assurer que celui-ci n’exerce aucune contrainte sur les os ainsi que les nerfs du cheval. En effet, toutes pressions sur ces différentes parties favorisent sa contraction locale et agissent sur le fonctionnement général des muscles. Un mauvais choix pourrait impacter les diverses structures nerveuses. Cela entraîne des phénomènes d’atrophie et d’hypertrophie qui engendrent par la suite des courbatures et des contractures. Il est recommandé de faire appel à des experts pour vous aider à trouver une selle adaptée pour le dos de votre cheval.

Départ de la prochaine course pmu à son pardo (espagne) dans 6 h 13 mn ►     |    Courses pmu demain ►    |    Résultats pmu hier ► Abonnez-vous »